Optimisez le recrutement et la formation grâce à l'alternance

L’alternance offre l’opportunité de repérer de jeunes talents et de les initier aux compétences et savoir-faire propres à votre entreprise. Cette approche favorise l’intégration harmonieuse de vos futurs collaborateurs. Pour le jeune professionnel, elle représente la chance de recevoir une formation gratuite et d’accéder à son premier emploi. Il existe deux principaux types de contrats, à savoir le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation, tous deux couramment établis sous forme de CDD.

jeunes_etudiants

Pas le temps de vous occuper de votre recrutement?

Envoyez-nous votre demande, nous nous chargerons de vous proposer des profils correspondants.

Financement de la formation en entreprise

Profitez du soutien de l'État pour recruter un alternant

Les entreprises peuvent bénéficier des avantages suivants :

  •  Une aide financière de 6000 euros lors de l’embauche d’un apprenti, qui peut varier en fonction du niveau de diplôme visé et de la taille de l’entreprise. Cela s’inscrit dans le cadre de l’Aide unique aux employeurs d’apprentis ou de l’Aide exceptionnelle.

  • Une aide similaire de 6000 euros lors de l’embauche d’un salarié de moins de 30 ans en contrat de professionnalisation. Cette aide est délivrée dans le cadre de l’Aide exceptionnelle.

Ces avantages s’appliquent aux recrutements effectués entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2023, au cours de la première année d’exécution du contrat. Ils concernent la préparation de diplômes ou de titres à finalité professionnelle jusqu’au niveau 7 (Bac +5), en fonction de l’aide sollicitée.

Toutes les entreprises comptant moins de 250 salariés peuvent bénéficier de ces aides sans conditions. Au-delà de ce seuil, l’entreprise devra respecter un certain nombre de contrats d’alternance ou de contrats favorisant l’insertion professionnelle dans son effectif sur une période déterminée.

Il est important de noter que cette aide est cumulable avec d’autres aides spécifiques destinées aux alternants en situation de handicap.

L'apprentissage

Le contrat d’apprentissage représente une opportunité unique de combiner le travail en entreprise avec une formation théorique. Il offre aux jeunes un tremplin professionnel exceptionnel tout en permettant aux maîtres d’apprentissage de transmettre leur expertise.

apprenti_en_contrat_apprentissage

Le contrat d’apprentissage s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 29 ans (15 ans si le jeune a déjà suivi une classe de 3e). Toutefois, il est possible de conclure un contrat d’apprentissage au-delà de 29 ans dans certaines situations, notamment si l’étudiant est reconnu comme travailleur handicapé, s’il a un projet de création ou de reprise d’entreprise, ou s’il s’inscrit après un précédent contrat d’apprentissage menant à un diplôme de niveau supérieur.

Le contrat d’apprentissage vise à permettre l’acquisition d’une qualification aboutissant à un diplôme ou un titre professionnel enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

 

Le contrat d’apprentissage peut être établi pour une durée déterminée (CDD) ou indéterminée (CDI) et doit couvrir l’intégralité de la formation. Chez Masolutionformation, nous privilégions des formations courtes, (1 an) sur la base d’une alternance de 15 jours en entreprise/15 jours en formation.

Le contrat comporte une période d’essai de 45 jours effectifs en entreprise. L’entreprise est tenue de désigner un maître d’apprentissage, qui aura pour mission de suivre la progression de l’apprenti au sein de l’entreprise et de maintenir le lien avec l’établissement de formation (CFA). Le maître d’apprentissage peut être le chef d’entreprise lui-même ou un salarié remplissant l’une des conditions suivantes : soit justifiant d’un titre professionnel ou d’un diplôme et d’une expérience professionnelle d’un an en rapport avec la formation de l’apprenti, soit justifiant d’une expérience professionnelle de deux ans en lien avec la formation de l’apprenti. Un maître d’apprentissage peut superviser simultanément jusqu’à deux apprentis et un redoublant au maximum.

La rémunération varie en fonction de l’âge de l’apprenti et de sa progression dans le cycle de formation. Elle ne peut être inférieure au salaire minimum légal d’un précédent contrat d’apprentissage. Voici les pourcentages de ce salaire de référence en fonction de l’âge :

Âge Salaire de référence 1ère année 2ème année 3ème année
Moins de 18 ans SMIC 27% 39% 55%
De 18 à 20 ans SMIC 43% 51% 67%
De 21 à 25 ans SMIC 53%* 61%* 78%*
A partir de 26 ans SMIC 100%* 100%* 100%*

À partir de 21 ans, la rémunération est calculée sur la base du salaire minimum conventionnel de l’emploi occupé pendant le contrat d’apprentissage si cela est plus favorable.

Les entreprises peuvent bénéficier d’une prime de 6 000 euros pour l’embauche d’un apprenti, selon l’Aide unique aux employeurs d’apprentis ou l’Aide exceptionnelle, en fonction du niveau de diplôme préparé et de l’effectif de l’entreprise. Cette prime s’applique pour les embauches réalisées entre le 1er janvier 2023 et le 31 décembre 2023, au cours de la première année d’exécution du contrat, et pour la préparation de diplômes ou de titres professionnels jusqu’au niveau 7 (Bac +5), en fonction de l’aide mobilisée. Les entreprises de moins de 250 salariés peuvent en bénéficier sans condition, tandis que les entreprises dépassant ce seuil doivent atteindre un certain nombre de contrats d’alternance ou d’insertion professionnelle dans leurs effectifs sur une période donnée.

Aides de l’AGEFIPH pour l’emploi d’apprentis en situation de handicap

L’Agefiph propose une aide au recrutement de 1 000 à 3 500 euros, en fonction de la durée du contrat de travail à partir du 6e mois, ainsi qu’une aide à la pérennisation de 4 000 euros suite à la fin du contrat d’apprentissage. De plus, une aide à l’adaptation des situations de travail est accordée pour tout aménagement de poste (technique, humain, organisationnel) visant à faciliter l’accès à l’apprentissage, avec le montant évalué en fonction des besoins de l’apprenti.

 

Tous les employeurs privés, qu’ils soient industriels, commerçants, artisans, ou associations de toutes sortes, ainsi que le secteur public non industriel ou commercial, peuvent légalement recruter un apprenti. Le contrat d’apprentissage peut débuter jusqu’à trois mois avant le début de la formation au CFA, mais il ne peut commencer plus de trois mois après. L’apprenti ne peut commencer sa formation tant qu’il n’a pas trouvé d’entreprise. Le Service de l’apprentissage du Campus se tient à votre disposition pour vous conseiller et analyser avec vous vos besoins afin de vous proposer la filière de formation la mieux adaptée et les profils les plus appropriés.

 

La professionnalisation

Le contrat de professionnalisation, similaire au contrat d’apprentissage, offre la possibilité de combiner le travail en entreprise avec une formation théorique.

C’est une opportunité permettant de renforcer vos effectifs grâce à des recrutements facilités, soutenus par de nombreuses aides et exonérations.

De plus, il vous offre la chance de former de jeunes talents, avec les coûts de formation pris en charge par votre Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCO), financé par vos cotisations obligatoires pour la formation professionnelle continue.
femme en contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation, relevant de la formation continue, cible :

  • des étudiants âgés de 16 à 25 ans,
  • des demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus,
  • des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation spécifique de solidarité (ASS), de l’allocation adulte handicapé (AAH), ou ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion (CUI).

Ce contrat vise à obtenir une qualification enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) sous la forme d’un diplôme ou d’un titre, ou reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche, ouvrant droit à un certificat de qualification professionnelle (CQP).

Généralement conclu sous forme de contrat à durée déterminée (CDD), la durée varie en fonction de la formation choisie, allant de 6 mois à 1 an, voire 2 ans dans certains cas, voire même sous forme de contrat à durée indéterminée. La formation dispensée au Centre de Formation d’Apprentis (CFA) représente entre 15 % et 25 % de la durée du contrat, avec un minimum de 150 heures, sauf dérogation de branche.

Au sein de l’entreprise, l’accompagnement du jeune en formation est assuré par le chef d’entreprise ou un salarié. Contrairement au contrat d’apprentissage, la désignation d’un tuteur en entreprise n’est pas obligatoire, bien que fortement recommandée.

 

La rémunération varie en fonction de l’âge du salarié et de la possession ou non d’un diplôme, allant de 55 % à 85 % du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), avec un plancher de la rémunération minimale conventionnelle, ne pouvant être inférieur au SMIC.
 
Rémunération de 16 à 20 ans de 21 à 25 ans révolus 25 ans et plus
Sans Bac 55% du SMIC 70% du SMIC 85% de la rémunération minimale conventionnelle, sans pouvoir être inférieur au SMIC
Avec Bac 65% du SMIC 80% du SMIC 85% de la rémunération minimale conventionnelle, sans pouvoir être inférieur au SMIC

Les avantages comprennent une exonération dégressive des cotisations sociales patronales, une non-comptabilisation du salarié dans l’effectif de l’entreprise pour le calcul des seuils fiscaux et sociaux, la possibilité de prise en charge par l’OPCO de la formation du tuteur et des dépenses liées à l’exercice du tutorat, ainsi que diverses exonérations de cotisations patronales d’assurance sociale. De plus, il existe une aide forfaitaire à l’employeur (AFE), la dispense de versement de l’indemnité de fin de contrat, et des dispositions pour une rupture de contrat sous certaines conditions.

Déposer une offre d'emploi

vous souhaitez obtenir un devis ?

Pour pouvoir vous attribuer un devis concernant votre projet de formation, saisissez les informations demandées ci-dessous et nous reviendrons vers vous le plus rapidement possible.

vous souhaitez vous inscrire à une formation ?

Pour vous inscrire à une formation, un entretient de positionnement doit être réalisé, celui-ci vous sera proposé en remplissant ce formulaire.

vous souhaitez des informations sur notre formation ?

Pour recevoir plus d’information sur cette formation, merci de remplir ce formulaire et nous vous répondrons dans les plus bref délais.