Comment financer ma formation professionnelle ?

Se lancer dans une formation est toujours un défi. Cela signifie opter pour un changement, chercher à évoluer, ou tout simplement actualiser ses compétences. En cas de licenciement économique, ce choix est imposé et loin d’être simple. Pour réussir dans votre démarche de formation, le financement peut jouer un rôle crucial. Cependant, soyez rassuré, de nombreuses options existent pour soutenir financièrement l’intégralité ou une partie de votre projet.

La question du financement de sa formation professionnelle est compliquée en raison de la diversité des situations, chacune nécessitant des solutions variées.

Comment financer ma formation ?

Le CPF

Si vous avez eu une expérience professionnelle, vous avez droit à un Compte Personnel de Formation (CPF).

Il est important de noter que votre CPF ne se recharge pas pendant vos périodes de chômage. Cependant, vous pouvez toujours utiliser les droits que vous avez accumulés en tant que salarié. Pour connaître le montant de vos droits acquis, il vous suffit de vous connecter directement à votre compte CPF.

L’AIF

L’AIF est une aide pour financer votre formation, pouvant couvrir tout le coût ou compléter d’autres sources de financement. Les bénéficiaires sont les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi, ainsi que les personnes en accompagnement CRP, CTP, ou CSP. Cette aide concerne toutes les formations validées dans votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE), qui ne peuvent être entièrement financées par d’autres sources. Les étapes à suivre incluent la demande d’un devis à l’organisme de formation, validation de ce devis, puis soumission de la demande de prise en charge à Pôle emploi, où votre conseiller évaluera son adéquation avec votre projet de retour à l’emploi.

La région Normandie

Avec le dispositif « Formation tout au long de la vie », la région Normandie

Afin de vous accompagner dans votre démarche d’orientation et de réinsertion professionnelle, la Région Normandie finance des formations destinées aux demandeurs d’emploi. Ces formations ont pour objectif de vous aider à définir et valider un projet professionnel. Elles offrent plusieurs avantages, tels que la possibilité de réaliser un bilan individualisé pour évaluer vos compétences, connaissances, aspirations et besoins. De plus, vous obtiendrez des informations, des connaissances et des compétences pour prendre des décisions éclairées concernant votre choix de carrière.

Ces formations vous permettront également de consolider ou renforcer les compétences nécessaires pour réussir dans une formation qualifiante. Vous pourrez participer à des situations d’apprentissage et vivre des expériences formatrices. De plus, vous serez informé de vos droits dans tous les aspects de la vie professionnelle. Cette initiative vise à vous donner les outils nécessaires pour une transition professionnelle réussie.


En savoir plus

Pour acquérir des compétences nécessaires et requises pour un poste en vue d’un recrutement
La région Normandie, avec le dispositif « Une formation, un emploi » :
Grâce à cette initiative, la région offre aux entreprises prêtes à embaucher pour une durée d’au moins 6 mois la possibilité d’organiser et de prendre en charge la formation qualifiante requise avant le recrutement des candidats qu’elles ont identifiés.

Tous les salariés peuvent bénéficier d’un financement d’heures de formation. Si l’action de formation est à l’initiative de l’employeur, celui-ci doit maintenir tout ou partie de la rémunération du salarié.  Les frais pédagogiques de formation sont pris en charge par l’OPCO de l’entreprise. Si la formation est à l’initiative du salarié, plusieurs dispositifs sont mobilisables pour financer la période de formation : CPF, PTP, VAE,….
Le Plan de formation et la Période de professionnalisation sont des actions de formation principalement à l’initiative de l’employeur et prises en charge par l’OPCO auquel cotise l’entreprise.

Le compte professionnel de formation :

Le CPF est un outil qui permet à toute personne active, dès le début de sa carrière jusqu’à sa retraite, d’accumuler des droits à la formation qu’elle peut utiliser tout au long de sa vie professionnelle. L’objectif principal du CPF est de donner à chaque individu la possibilité de prendre en main son propre développement professionnel, en garantissant sa capacité à rester employable et à sécuriser son parcours de carrière.

Depuis 2019, tous les travailleurs, à l’exception des fonctionnaires, disposent d’un CPF alimenté en euros. Abonder à hauteur de 500 euros par ans pour une année complète, il est plafonné à 5 000 euros.

Projet de transition professionnelle (PTP)

Le Projet de Transition Professionnelle (PTP) offre aux salariés la possibilité de s’absenter de leur poste de travail afin de suivre une formation visant à les préparer à un changement de métier ou de profession. L’accès au PTP est soumis à certaines conditions et doit être sollicité auprès de l’employeur. Pendant la formation, le salarié continue à percevoir sa rémunération.

Pour être éligible au PTP, le salarié doit démontrer qu’il a exercé une activité salariée pendant au moins 2 ans, consécutifs ou non. Dans ce total, il doit avoir travaillé pendant au moins 1 an au sein de la même entreprise, peu importe la variété de ses contrats successifs. Une autre option consiste à justifier d’une activité salariée de 2 ans, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années, avec une période de 4 mois en contrat à durée déterminée (CDD) au cours des 12 derniers mois.

Il est important de noter que certains types de contrats, tels que les contrats d’apprentissage, les contrats de professionnalisation, ou les CDD se transformant en CDI, ne sont pas pris en compte pour calculer ces 4 mois.

En fonction de son statut, le salarié peut continuer à percevoir une rémunération pendant sa période de formation



En savoir plus

En échange de leur contribution à la Formation Professionnelle (CFP), les travailleurs indépendants ont la possibilité de recevoir un financement partiel ou intégral pour leurs formations, sous certaines conditions. Ce soutien financier est administré par un Fonds d’Assurance Formation (FAF) spécifique à leur domaine d’activité, déterminé en fonction de leur code NAF (ou code APE : Activité Principale Exercée).


En savoir plus

  Il est important de noter que les micro-entrepreneurs dont le chiffre d’affaires reste à 0 € sur une période de 12 mois consécutifs ne sont pas éligibles à la couverture de leurs frais de formation.

Activité principale (selon le code NAF) Fonds d’assurance formation
Profession libérale Fond interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIF-PL)
Profession libérale médicale Fonds d’assurance formation de la profession médicale (FAF-PM)
Commerçant et dirigeant non-salarié du commerce, de l’industrie et des services Association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprise (Agefice)
Artiste auteur Fond d’assurance formation des secteurs de la culture, de la communication et des loisirs (AFDAS)
Artisan, chef d’entreprise dont micro-entrepreneur inscrit au répertoire national des entreprises (RNE) section des métiers de l’artisanat Fonds d’assurance formation des chefs d’entreprises artisanales (FAFCEA)
Exploitant agricole et chef d’exploitation forestière Fonds pour la formation des entrepreneurs du vivant (Vivéa)
Professionnels de la pêche : conchyculteur, chef d’entreprise de cultures marines OPCO Ocapiat

vous souhaitez obtenir un devis ?

Pour pouvoir vous attribuer un devis concernant votre projet de formation, saisissez les informations demandées ci-dessous et nous reviendrons vers vous le plus rapidement possible.

vous souhaitez vous inscrire à une formation ?

Pour vous inscrire à une formation, un entretient de positionnement doit être réalisé, celui-ci vous sera proposé en remplissant ce formulaire.

vous souhaitez des informations sur notre formation ?

Pour recevoir plus d’information sur cette formation, merci de remplir ce formulaire et nous vous répondrons dans les plus bref délais.